CALCULATEUR
gaspillage alimentaire

FRANCE RELANCE : du budget pour la RHD et le tri des biodéchets

FRANCE RELANCE : le Gouvernement accorde un budget de « 100 M€ pour le soutien à l’investissement en équipement pour faciliter le tri à la source, la collecte et la valorisation des biodéchets »


Extrait du communiqué de presse de FRANCE RELANCE : le PLAN DE RELANCE du Gouvernement présenté le 3 Septembre dernier.


«  Dans la continuité de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire, la mesure vise à accélérer le développement d’un modèle de production et de consommation circulaire afin de limiter la production de déchets et préserver les ressources naturelles, la biodiversité et le climat.

(...)

La mesure « économie circulaire » du plan de relance, s’appuyant sur la hiérarchisation des modes de gestion des déchets, est ciblée, dans ce second volet, sur le soutien aux étapes-clés suivantes du développement de l’économie circulaire :

Accompagner les collectivités locales et les entreprises à déployer le tri des biodéchets et le tri sélectif sur la voie publique, et à moderniser les centres de tri publics et privés indispensables à l’amélioration du tri des déchets recyclables,

Accélérer la valorisation des biodéchets en biogaz renouvelable (méthanisation) ou en matière fertilisante de qualité (compost, digestat),

Accélérer la production d’énergie à partir des déchets non recyclables, les combustibles solides de récupération (CSR), permettant de réduire la dépendance aux combustibles fossiles et les émissions de gaz à effet de serre.

(...)


Coût et financement de cette mesure

Abondement du fonds « Économie circulaire » de l’ADEME de 274 M€ supplémentaires entre 2020 et 2022, répartis en :

84 M€ pour le tri des déchets recyclables au travers du déploiement du tri sélectif sur la voie publique et de la modernisation des centres de tri publics et privés. Les centres relevant de l’économie sociale et solidaire seront éligibles de plein droit à ces aides à l’investissement

80 M€ en 2021-2022 pour le soutien aux installations de production d’énergie à partir de CSR,

100 M€ pour le soutien à l’investissement en équipement pour faciliter le tri à la source, la collecte et la valorisation des biodéchets,

10 M€ sur la période 2021 – 2022 pour le soutien à l’acquisition d’un banaliseur par un établissement de santé. »



Une autre mesure dans le domaine de la cohésion territoriale


«  Fonds de soutien à l’émergence de projets du Tourisme durable

Création d’un fonds dans une logique subventionnelle, visant à faire émerger et faire grandir des projets innovants/transformants et à fort ancrage territorial dans le tourisme durable (sur les trois volets- environnemental, économique, sociétal).

Problématique

(...)

L’objectif de ce fonds est de soutenir via des aides financières (subventions) les porteurs de projets en couvrant une partie des coûts d’investissement liés à la transition, l’émergence et la maturation de projets de tourisme durable.

(...)

Au moins deux volets d’actions seront ciblés :

Le soutien au développement ou à l’adaptation d’activités de restauration durables (« 1000 restaurants »), en particulier dans les communes rurales de moins de 20 000 habitants, mettant par exemple en avant les circuits d’approvisionnement courts et bas-carbone – loi EGalim, information et mise en valeur, le recyclage des biodéchets, etc.

Un cofinancement de ce programme à parité par des partenaires privés sera recherché.

terme, un élargissement de ce volet d’action vers les restaurants en milieu urbain sera étudié.


Exemples de projets

Déploiement du tri des biodéchets dans le secteur de la restauration

Accompagnement des professionnels pour contribuer à l’objectif national de réduction du gaspillage alimentaire

Coût et financement de cette mesure :

Fonds mobilisant 50 millions d’euros de crédits budgétaires dont 10 millions d’euros volet 1 « Adaptation d’activité de restauration »


Source : www.gouvernement.fr

Détails du Plan de Relance ici




Les articles de la même catégorie